A quoi va servir l’assurance sur le prêt immobilier ?

En règle générale, souscrire à une assurance sur le prêt immobilier n’est pas une obligation. Cependant, pour que votre demande de prêt soit acceptée, les organismes bancaires vont exiger du demandeur d’emprunt cette assurance. Pour l’établissement financier, l’assurance sur le prêt immobilier est la garantie que l’emprunteur pourra toujours assurer le paiement du capital emprunté. Mais, à quoi va vraiment servir l’assurance sur le prêt immobilier ? Et quelles peuvent être les raisons qui vont pousser l’emprunteur à ne pas honorer ses échéances ? Allons découvrir dans cet article la réponse.

Assurance prêt immobilier : les garanties obligatoires à souligner

Lire également : Guide Pratique pour construire ou rénover sa maison à Chatelaillon

Lorsqu’il s’agit de souscrire une assurance sur un prêt immobilier ou plus communément appelé une assurance emprunteur, il faut savoir que ce type d’assurance inclut obligatoirement les risques liés à la vie comme le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie ou PTIA.

Vous pouvez noter que les risques liés au décès ou à la PTIA sont couverts par les établissements assureurs jusqu’à un certain âge (l’âge varie suivant les organismes). Ce qui fait qu’une fois l’âge limite dépassé, l’emprunteur ne pourra plus bénéficier de la garantie décès ou de la perte totale et irréversible d’autonomie.

A lire également : Découvrez les différents styles architecturaux de Chatelaillon

Les garanties d’incapacité de travail et d’invalidité de l’assurance emprunteur

L’assurance sur le prêt immobilier va également servir à garantir le remboursement du capital emprunté en cas d’invalidité ou d’incapacité à travailler.

Ces garanties se résument par :

  • La garantie Incapacité de travail temporaire ou ITT ;
  • La garantie IPT dont l’acronyme est Invalidité permanente totale ;
  • La garantie IPP ou la garantie Invalidité permanente partielle dans une assurance emprunteur.

D’un établissement assureur à un autre, les conditions d’application de ces garanties vont varier. Si certaines sociétés d’assurance couvrent toutes les formes d’invalidité et d’incapacité au travail, d’autres ne couvrent que les PTIA tout en imposant à l’emprunteur un délai de franchise, soit une période non indemnisée.

La garantie perte d’emploi dans une assurance emprunteur

La garantie perte d’emploi est souvent une option lorsque vous souscrivez à une assurance sur un prêt immobilier, mais elle est surtout facultative pour un travailleur sous contrat à durée indéterminée ou en CDI. De ce fait, cette garantie couvre le risque d’une perte d’emploi survenu en dehors de la période d’essai. Cela peut s’agir d’un licenciement ou autre.

Néanmoins, il est aussi à souligner que certaines raisons ne seront pas considérées pour faire jouer la garantie perte d’emploi dans un contrat d’assurance emprunteur, telles que la démission de l’assuré, la retraite ou la fin du contrat de travail pour le cas d’un travailleur en CDD (contrat à durée déterminée).

En souscrivant une assurance sur un prêt immobilier, vous devez savoir que vous n’êtes pas obligé de contracter avec l’établissement du prêt bancaire. Effectivement, il existe de nombreux organismes externes qui pourront vous proposer une assurance sur le prêt immobilier à des tarifs compétitifs.

Par ailleurs, depuis quelques années, avec la loi Lemoine, ceux qui envisagent de changer d’assurance emprunteur peuvent le faire à tout moment, sans avoir à attendre la date d’anniversaire du contrat d’assurance en cours.

Ainsi, souscrire à une assurance sur le prêt immobilier n’est pas une obligation. Mais, ce sont les établissements financiers qui l’exigent afin de s’assurer de la capacité de l’emprunteur à rembourser son emprunt.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram